Suite à l’annonce faite par le président Alpha Condé aux Etats-Unis, par rapport au référendum, intervenant chez nos confrères de la radio Espace FM, ce lundi 30 septembre, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo, a fait savoir ce que le FNDC compte faire.

Il a dit : « Nous étions surpris, je dois l’avouer. Je pense que nous n’avions pas été les seuls à être surpris, vous aussi sans doute, que monsieur Alpha Condé, des Etats-Unis, donne cette information, alors qu’il a ordonné des consultations nationales, dont il était censé attendre les conclusions. Nous, nous avions dit que ces consultations ne visaient qu’à légitimer une décision déjà prise, celle de s’octroyer un troisième mandat. Alors c’est ce qu’il a prouvé ; il nous a donné raison. Ce n’était pas la peine de se prêter à cet exercice, puisque sa décision est prise et il l’a annoncée au moment où les consultations étaient en cours, mettant ainsi hors-jeu son Premier ministre. Ceci dit, la surprise était là. On a dit bon qu’est-ce qu’il va faire ? Nous sommes en train de nous organiser ».

Par rapport à ce qu’ils comptent faire contre le referendum : « Vous allez le voir,  ce que nous allons faire ; nous allons réagir. Nous n’allons pas laisser Alpha Condé faire. On ne peut accepter qu’il change la constitution pour s’octroyer un troisième mandat (…) La stratégie, il n’y a pas une autre en Guinée ici ; tout ce qu’on a obtenu, même l’organisation des élections législatives et communales, c’est la rue ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités