L’UFDG, le principal parti de l’opposition avait fait un grand sacrifice en inscrivant en pole position les noms de Mouctar Diallo et de Aboubacar Sylla sur sa liste de députation. Les deux ont été élus non sans créer quelques grincements de dents chez certains caciques du parti qui se sont estimés lésés aux profits des personnes qui n’avaient de force que leurs ‘‘grandes gueules’’. Certains membres ne supportant pas cette situation avaient claqué la porte du parti.

L’UFDG pour les élections à venir ne veut apparemment pas commettre la même erreur. Le parti sait que plus que jamais, il doit garder son unité à l’interne surtout qu’il fait face à la fronde baouryste. ‘‘Pour les communales, c’est chacun pour soi, Dieu pour tous’’, avertit Fodé Oussou Fofana, no2 de fait du parti. Ce qui signifie que l’UFDG ne remorquera aucun candidat ou parti.

Mouctar Diallo des NFD sentait certainement venir cette décision, a pris les devants en annonçant sa candidature avant l’heure pour la mairie de Ratoma, la chasse gardée de l’UFDG. Et personne ne peut plus lui reprocher d’être fourré dans les jupons de ce parti. On ne peut, pour le moment, pas en dire autant à propos de Aboubacar Sylla de l’UFC qui, certainement, attendrait un grand dessin de la part de ses protégés pour comprendre que le temps des remorques est fini à l’UFDG. A en croire à de nombreuses indiscrétions.

Focus de guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici