L’organisation des nations unies (ONU) à l’occasion de son 75ème anniversaire, a lancé une enquête intitulée “Le monde a besoin de solidarité. Votre contribution compte plus que jamais “. Ce samedi 25 juillet 2020, le coordinateur résident du système des nations unies en Guinée était dans la salle Mohamed Koula Diallo de la maison de la presse de Kipé, pour expliquer le projet aux journalistes.

Selon lui, cette campagne sous forme d’enquête  UN75, vise à recueillir des voix au sein des communautés pour atteindre les objectifs du développement durable. Ces objectifs sont entre autres : l’égalité entre les sexes, les mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques, la vie aquatique, des inégalités réduites, faim zéro, énergie propre et d’un coût abordable…

La campagne s’étendra jusqu’en 2045, ce qui va coïncider au centenaire de la création de l’organisation des nations unies. Tout le monde peut participer à cette enquête en ligne à travers le lien (www://un75.online/fr) ou utiliser une application conçue à cet effet et qui est téléchargeable. Cette application met à jour les différentes propositions d’autres personnes qui participent à l’enquête.

« Nous sommes aujourd’hui ensemble pour lancer l’initiative des nations unies sur Le développement durable, l’agenda 2030 des nations unies qui a été adopté par l’ensemble des pays membres des nations unies. C’est une initiative particulière, très unique puisqu’il s’agit d’un dialogue mondial comme il n’y en a jamais eu jusqu’à présent, pour récolter toutes les voix, dans le monde entier, dans les zones les plus reculées pour avoir une participation la plus inclusive et globale possible sur les défis que nous rencontrons aujourd’hui et le monde que nous voulons construire. Donc c’est une initiative qui a été lancée par le secrétariat général des nations unies qui a une portée unique, » a expliqué Vincent Martin, coordinateur résident du système des nations unies en Guinée.

« Le monde que nous voudrions voir émerger en 2045, qui sera aussi l’année du centenaire des nations unies. Vous n’êtes pas sans savoir que l’humanité est à la croisée des chemins. Nous devons faire face à un certain nombre de défis incroyables, énormes que ce soit le changement climatique, que ce soit la pauvreté, les inégalités, les crises, les conflits. Donc nous nous rendons bien compte qu’il est nécessaire de repenser l’ensemble de ces problématiques et aussi de donner toute la portée qui est nécessaire au multilatéralisme. Multilatéralisme qui aujourd’hui, a tendance à être bafoué partout par des replis sur soi, » a renchéri le diplomate onusien.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199