Ces derniers temps dans presque tous les secteurs, la Guinée est confrontée à des soubresauts. Des revendications tous azimuts, des révoltes, des contestations, des crises, excusez du peu. Et il y a de quoi s’en faire du mauvais sang!

Mais le ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle, du Travail et de l’Emploi, Damantang Albert Camara, dans une édition des GG, explique cet état par le fait que le « pays cherche à renouer avec les principes républicains, la citoyenneté, l’Etat de droit, tout simplement. Cela ne se fait pas sans soubresauts».

Focus de Guinee7.com