Dans cet exercice, qui s’est déroulé dans un complexe hôtelier de Conakry, la ministre de l’Agriculture, Mariama Soguipah Camara, a été appelée à s’exprimer sur l’épineuse question de savoir pourquoi l’agriculture malgré les efforts cités lors de sa conférence, n’arrive pas à nourrir la population ?

Elle a expliqué, selon son avis que : « La question de la sécurité alimentaire, elle est réelle,  quand on dit nourrir tous les Guinéens, cela c’est entre griffes. Vous savez bien, nous sommes nourris, que ce problème d’autosuffisance est une réalité et que toutes les dispositions sont prises, tout ce qui a été énuméré ici, c’est encore une réalité. La production du riz, on vous a dit tout de suite que c’est passé de un million et poussière à plus de deux millions. Donc, je pense que c’est atteint (l’autosuffisance alimentaire, ndlr) et que je peux dire, qu’il y a une surproduction, mais qu’est-ce qui se passe ? Le riz guinéen, si nous prenons exemple sur cette céréale, il est prisé, la méthode de transformation, par exemple l’étuvage, intéresse bien les gens, qui donne une certaine qualité au riz, la saveur et tout ce qui fait que ce riz est demandé, même par les voisins. Et comme il y a des accords, il y a une partie qui va de ce côté. Mais c’est quand on a fini de manger qu’on vend le reste. Donc, il y a à manger… » Comprenne qui pourra.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici