Les Guinéens s’attendent, comme l’a annoncé le chef de l’Etat, à des mesures économiques d’accompagnement du quasi-confinement suite au Coronavirus. Beaucoup pensaient que ces mesures allaient commencer par la baisse significative du prix des produits pétroliers. Compte tenu de la dégringolade de leur valeur sur le marché mondial. Les plus optimistes ont été déçus d’apprendre que le prix du carburant à la pompe en Guinée n’a baissé que de 1000 GNF. Passant de 10 mille à 9 mille. D’où l’expression de leur courroux sur les réseaux sociaux. Ci-dessous quelques commentaires sur facebook.




Focus de guinee7.com

Publicités