Les exceptions soulevées par la défense des accusés du procès du 28 septembre 2009, ont été rejetées ce lundi 10 octobre par le juge du tribunal ad hoc à Kaloum. Ceci concerne également la mise en liberté demandée en faveur de l’ancien président du CNDD, Moussa Dadis Camara.

Le fond du dossier peut désormais être discuté. Le Colonel Tiegboro Camara, est celui qui répond  actuellement aux questions des différentes parties.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com