Si la tendance actuelle est la confirmation de la majeure partie des ministres en fonction, au niveau du ministère de la Culture la certitude de voir une nouvelle tête est un fait. Faut-il le rappeler, dans le décret portant nomenclature du gouvernement, le désormais ex ministère de la Culture et des Sports a été scindé en deux. Un nouveau ministre sera donc nommé, vu que le patron de l’ancien département a été affecté exclusivement au Sport.

En attendant, les rumeurs fusent de partout. Le nom du prochain ministre de la Culture est attendu avec impatience par la famille culturelle de Guinée. Chacun ayant son favori, son ‘’homme’’…

Mais il faut faire attention à ne pas tomber dans le piège des personnes qui militent pour leurs intérêts personnels, contrairement aux intérêts de la République. Il s’agit de l’essor du secteur, qui passera certainement par une personne qui connait le milieu.

En réalité, on est à une époque où il ne faut rien expérimenter dans ce secteur. Il faut choisir quelqu’un qui connait. Quelqu’un qui connait, mais pas que la Culture, le département aussi. Donc un expérimenté, et dans la matière, et dans l’administration de la matière culturelle.

M. le président de la République doit surtout éviter de tomber dans le piège des populistes. Il s’agit du ministère de la Culture. Pas une vitrine de promotion des personnes étant dans ce besoin.

L’un dans l’autre, le dernier mot revient au chef de l’Etat, qui dispose du pouvoir discrétionnaire. So wait and see !

Alpha ❸