C’est un acte incroyable et horrible. La ville de Kankan considérée comme la plus sainte de la Haute Guinée, a enregistré cette semaine une  attaque des mosquées. Les excréments déposés et des livres coraniques brûlés dans certaines mosquées de la ville  par des individus non identifiés.

Six mosquées ont été ainsi profanées dont la grande mosquée de Kankan située au quartier Timbo. Elhadj Hassane Kaba, secrétaire général de la ligue islamique préfectorale de Kankan, rappelle les faits. «C’était le vendredi dernier. Ça commencé dans la grande mosquée de Senkefra. Les individus non identifiés sont venus mettre du feu dans l’enceinte de la mosquée. Heureusement, la mosquée n’a pas été brûlée. Seulement des nattes et tapis ont brûlé. Quelques jours après, ils sont venus à la grande mosquée de Kankan, de déposer des cacas sur les corans, urines, etc… C’est du jamais vu depuis ma naissance », a-t-il déploré.

Néanmoins, « Nous avons pris des dispositions. A-t-il rassuré. Mais nous demandons aux autorités locales de la ville de nous aider à sécuriser les mosquées. Les mosquées sont des endroits sacrés, les mosquées méritent d’être sécurisées. Quelqu’un qui vient brûler les corans dans une mosquée, on ne sait  pas ce qu’il veut. Maintenant c’est aux autorités de prendre des dispositions afin d’éclaircir cette affaires ».

A noter que la commune urbaine de Kankan regroupe 238 mosquées.

De Kankan, Moussa Konaté pour Guinee7.com