Après toute une journée passée à l’attente de la partie gouvernementale, ce mardi 8 janvier, les enseignants grévistes ne verront finalement leur protocole d’accord avec l’État signé que ce mercredi 9 janvier 2019, « si tout va bien. » Le rendez-vous est fixé pour 12h au palais du peuple de Conakry, pour tenter de mettre fin aux trois mois de grève qui ont paralysé le système éducatif Guinéen.
En tout cas, le secrétaire Général du Syndicat libre des enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), face à un nombre important d’enseignants grévistes qui sont restés mobilisés jusqu’à 23 h, a précisé : « nous reportons la signature du protocole pour demain à partir de midi au palais du peuple ».
Parlant des raisons de ce nouveau report, Aboubacar Soumah a expliqué qu’ : « aujourd’hui on devrait en finir avec ce protocole, mais le contenu en son point deux a été l’objet d’une modification de la part du gouvernement. Ce qui a fait que nous nous sommes déplacés vers l’hôtel Palm Camayenne où nous avons rencontré les autorités gouvernementales. Nous avons eu à remodifier le texte conformément à ce qui a été arrêté hier par les deux parties, donc nous avons apporté la correction qu’il faut à la satisfaction de la partie syndicale ».
Et de poursuivre : « nous avons tenu à ce que les représentants du gouvernement se rendent ici (siège du SLECG nldr), mais il s’est trouvé que le ministre du budget, se trouve alité dans une clinique où il est sous perfusion. Ensuite le ministre de la fonction publique et celui du travail sont déjà rentrés, donc ils n’ont pas fait leurs déplacements ».
Par ailleurs le camarade Soumah a invité tous les enseignants à se mobiliser demain au siège du SLECG à 9 h, d’où ils marcheront tous à pied jusqu’au palais du peuple de Guinée, pour la signature de ce fameux accord.
Mohamed Soumah pour Guinee7.com
Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici