Selon nos informations, un employé de l’UNICEF dont nous taisons volontairement le nom qui a séjourné à Labé ces derniers jours a été testé positif au Coronavirus. L’agent en question qui se trouve actuellement à Conakry a joint plusieurs personnes à Labé avec lesquelles, il a eu un contact pour leur signifier que le résultat de son test au COVID-19, s’est avéré positif.

Sous anonymat, dans la matinée de ce lundi 6 Juillet 2020, un de ses collaborateurs nous a confié ceci : « Toute la semaine passée, il me disait qu’il ne se sentait pas bien, qu’il fait de la fièvre et tout d’un coup je ne le voyais plus. Mercredi dernier, je l’ai appelé, il m’a dit qu’il ne se sentait pas bien, et qu’il est rentré à Conakry. C’est hier qu’un ami en commun m’a informé qu’il a été testé positif au COVID-19. »

Dans la soirée de ce dimanche 5 juillet, une équipe de la Croix rouge a désinfecté certains lieux fréquentés par l’homme. A savoir, un des restaurants qu’il fréquentait, et la salle de conférence de la GIZ où, il aurait tenu une réunion. Nos sources dignes de foi, nous confient, que dans la salle de la GIZ, il y était avec plusieurs responsables locaux  de la santé, dont le DRS (Directeur régional de la Santé). Les mêmes sources rapportent que l’employé de l’UNICEF en question, a eu une entrevue avec le Gouverneur de la région administrative de Labé,  Elhadj Madifing Diané et son cabinet.

Les autorités sanitaires de Labé (DPS et DRS), disent ne pas être au courant de la nouvelle. Elles affirment ne pas être associées même à la pulvérisation qui a eu lieu dans les endroits fréquentés par l’homme testé positif.

En attendant de voir clair dans cette affaire,  la peur est grande chez les citoyens de la commune urbaine de Labé.

Sam Samoura pour Guinee7.com