Quatre jeunes garçons, dont l’âge varie entre 18 et 20 ans, présumés violeurs d’une jeune fille de 14 ans, viennent d’être interpellés à Franidoun dans la sous-préfecture de Koundian, préfecture de Mandiana en Haute-Guinée, rapporte le correspondant de l’AGP sur place.

Les 4 présumés auteurs sont actuellement placés au niveau de la Compagnie de Gendarmerie préfectorale pour des fins d’enquêtes.

Ce cas de viol a eu lieu, précisément le 25 octobre dernier, à Franidoun à 75 Km de la Commune Urbaine (CU) de Mandiana.

Indignée de cette triste nouvelle, qui s’est répandue dans les secteurs et villages de la contrée comme une trainée de poudre, l’autorité préfectorale a redéployé la Gendarmerie pour mettre main sur les principaux auteurs. C’est ainsi que 4 jeunes de Franidoun ont fait l’objet d’arrestation, notamment Kalilou Doumbouya 18 ans ; Sékou Sako 18 ans ; Adama Keita, 20 ans et Abou Traoré 19 ans, qui ont d’ailleurs reconnu les faits mis à leur charge.

Ce qui est inquiétant dans cette situation, c’est le fait que la victime, dans sa déclaration à la Gendarmerie, a fait savoir qu’au moment où les quatre jeunes abusaient d’elle, il y avait un qui filmait l’acte avec son téléphone portable et qu’il l’aurait même fait monter sur Facebook.

Ce mal naissant doit être combattu dans la préfecture de Mandiana, une zone minière où le flux migratoire n’est pas facile à contrôler pour ainsi épargner nos jeunes filles des violences basées sur le genre.

AGP

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. Nous avons pas des stade valeureux Il nous manque des centre de formation. Même a Conakry sa existe pas. PourQuois. Quel est le problèmes, cela est’il le problèmes de L’atat.Qui ne s’intéresse pas du football ou le problèmes de ministre du sport. Pour quois nous somme til retard ?