Hier, sur les réseaux sociaux, notamment Facebook, la mort de Nanténin (Nantou) Chérif, députée, coordinatrice nationale du Rpg Arc-en-ciel (parti au pouvoir), a été annoncée. L’information, plutôt la rumeur, a fait le tour. Quelques temps après, celle qui est donnée pour morte, a, depuis Paris où elle serait en soins, démenti les rumeurs et indiqué qu’elle se portait comme un charme. Comme toute bonne rumeur, l’auteur de celle qui tue Nantou est introuvable. On ne le connait donc pas pour le moment.

C’est tout comme l’auteur de cette autre rumeur qui, il y a un peu plus d’un an, avait marié la même Nantou à un jeunot de 30 ans. C’était en janvier 2018, sur Facebook. La “nouvelle” était tellement répandue, qu’un journal en ligne ivoirien ne s’était pas encombré de précaution pour titrer : “Guinée : Une députée de 79 ans épouse un jeune homme de 30 ans”.

En réalité, la députée, recevant chez elle des ressortissants de son village, au réveillon, avait posé avec ses invités –dont le jeune Famoudou, son neveu-, présenté comme son nouvel époux.

Hier, présentée comme une cougar, aujourd’hui, donnée pour morte, Nantou Chérif semble être dans le viseur d’un sniper des réseaux sociaux qui veut « finir avec elle », comme le diraient bien les voisins Ivoiriens.

Aziz Sylla pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici