Le weekend dernier, Fodé Oussou Fofana, un des vice-présidents de l’UFDG, a sorti de sa besace une de ses menaces innombrables menaces. ‘‘A partir du mercredi, jeudi jusqu’aux jours suivants, nous rentrons dans la désobéissance totale dans ce pays. Personne ne peut vous interdire de sortir dans la rue, nous sortirons dans la rue, on va préparer dans la rue, on va manger dans la rue pour prouver au monde que nous ne sommes pas pour Alpha Condé’’, a-t-il lancé.

Nous sommes jeudi, en début d’après-midi. Le pays semble plus calme que par le passé. Point de Fodé Oussou dans la rue, encore moins de marmite pour la bouffe. Même à Dar-es-salam ou à Wanindara où il y a eu quelques accrochages entre jeunes manifestants et forces de l’ordre. En réalité, l’exécution des menaces semble être le dernier souci de Fodé Oussou qui en fait chaque jour, un peu plus. A la prochaine menace donc !

Et pourtant l’idée, pour une fois, de Fodé Oussou n’était pas mauvaise. Préparer dans la rue aurait permis à de nombreuses personnes qui cherchent sans trouver -même à l’aide des drones de Ousmane Gaoual- de quoi s’alimenter gracieusement.  

Nous Sommes en politique comédie, donc faut pas fassé hein nous samusé !

Par Ibou pour guinee7.com

Publicités