Depuis près de deux semaines, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) connaît des remous du côté de Mamou et qui commencent à prendre de l’ampleur, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture.

Deux ténors du parti se disputent le fauteuil de premier responsable de la Commune Urbaine (CU). Il s’agit d’Amadou Tidjane Diallo “Tales”, tête de liste de l’UFDG au compte des élections communales du 04 février dernier, et Mamadou Alpha Barry “Barry Maths”, président de la Délégation Spéciale sortant de Mamou et deuxième personnalité du bureau fédéral de ce parti politique.

Un sujet qui fait la “Une” de l’actualité dans la ville de Mamou, où la plupart des médias soutiennent le candidat tête de liste, considéré être le financier et l’élu du parti après une élection primaire dans la CU de Mamou.

Certains médias de l’extérieur du pays qui synchronisent avec des médias locaux, touchent du doigt ce point qui divise les militants et sympathisants de l’UFDG. Les uns se disent être frustrés par les agissements de “Barry Maths” qui tient des propos malveillants à l’encontre de Amadou Tidjane Diallo, et les autres contre la division qui gagne du terrain au sein de l’UFDG de la CU.

Certains auditeurs de ces radios vont jusqu’à dire, que « seul le président du parti (El hadj Mamadou Cellou Dalein Diallo) peut mettre fin à ce problème qui choque plus d’un à Mamou ».

En attendant le Congrès tant attendu par le camp Mamadou Alpha Barry “Barry Maths”, les tensions ne cessent de monter.

Source : AGP

Publicités

Laisser un commentaire