Une station service à Conakry (archives)

Le gouvernement guinéen, par la voix du ministère du Commerce, a formellement démenti les rumeurs d’une éventuelle pénurie de carburant qui aurait entrainé du coup la hausse du prix du litre du carburant à la pompe.

Selon une source proche du ministère du Commerce contactée par APA, la rareté du carburant enregistrée à Conakry et dans certaines villes en provinces, est consécutive à de petits problèmes d’ordre technique liés à l’accostage au port du bateau devant convoyer le précieux liquide.

Toujours selon la même source, des dispositions utiles ont été prises pour la fourniture des produits pétroliers dans les stations de Conakry et de l’intérieur du pays. “Les dispositions sont prises à cet effet.

Les dépôts se passent samedi et dimanche. Je vous rassure que toutes les stations seront approvisionnées dès la semaine prochaine”, a indiqué la source, assurant que le prix du carburant ne sera nullement augmenté.

APA

 

Publicités