A la mairie de Ratoma, le service de l’état civil a dressé un bilan de son travail durant les 365 jours passés. C’était à l’occasion d’une interview accordée à un groupe de journalistes.    

« Nous avons eu à célébrer 1571 mariages, 11 390 déclarations de naissance, 146 certificats de décès. Nous avons transcrit 7660 jugements supplétifs et 489 autres actes régularisés », a déclaré, Fatoumata Binta Diallo, cheffe de l’état civil à la commune de Ratoma.

Selon elle, « le Coronavirus a effectivement joué sur notre travail parce qu’on a eu pas mal de dossiers au mois de mars qui ont été reportés. Ce qui a fait que par rapport aux mariages, le bilan de 2020 est inférieur à celui de 2019. En 2019 on avait célébré 2200 et quelques mariages (une chute d’environ 28%, NDLR)».

Sur la hausse des naissances en 2020 par rapport à 2019 dans la commune de Ratoma, Fatoumata Binta, souligne que c’est « à travers les dispositifs qu’on a mis en place, il y a eu une hausse d’actes de naissances. Grâce à nos partenaires, on a déployé des agents au niveau des structures de santé qui récoltent dès la naissance les données et nous envoient les informations ici. Donc on a enregistré 11390 actes de naissance contrairement en 2019, c’était 10426 ». 

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199