Huit Mulongo Kalonda, était en prison depuis avril 2016 pour « détention d’arme et de munitions de guerre ». L’opposition et la société civile souhaitent la libération d’autres prisonniers politiques, toujours en prison.

Lire la suite …