Le Bureau de la coordination internationale pour le développement de Télimélé (CIDT) a appris avec beaucoup de surprise et de regret que des  personnes considérées comme des contacts de la maladie à virus Ebola, au lieu de se plier aux procédures édictées, se sont rendues dans leur village d’origine, à Bheygol, dans la sous préfecture de Sarékaly, préfecture de Télimélé. Sur place, deux personnes sont décédées et ont été enterrées par la communauté sans se plier au protocole qui impose un enterrement sécurisé ; exposant ainsi les innocentes personnes qui ont lavé les corps et ceux qui les ont enterré à des probabilités de contamination. Cliquer ici pour lire toute la déclaration