Baldé Gando

Les résultats préliminaires du 3ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH-3)[1], effectué du 01 mars 2014 au 01 avril 2014, a surpris plus d’un observateur. D’abord, parce que la population guinéenne serait, selon ce RGPH3, moins nombreuse (environ 10 millions) que toutes les projections démographiques jusque-là usuelles (12-13 millions), avec toutes les conséquences y résultant. Ensuite, à cause de la baisse de la population, à contre-courant, dans certaines préfectures (Guéckédou, Dalaba…). Et enfin, parce que le RGPH-3 fait de la région administrative de Kankan (zone de savane africaine) la plus peuplée de la Guinée, devant la capitale administrative et économique Conakry et la région de N’Zérékoré (la plus peuplée en 1996). Dans cet article, un accent particulier sera mis sur ce dernier point (par ricochet, sur le 1er point) !

lire toute l’analyse

Baldé Mamadou Gando

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici