Safiatou Diallo, nouvelle ministre de l’Environnement et du Développement Durable

Le remaniement ministériel attendu tambour battant a été fait vendredi nuit sans un grand changement. Il faut noter trois nouvelles têtes dans le gouvernement : Safiatou Diallo, secrétaire générale du ministère de l’Environnement et du Développement Durable, devient ministre du même département ; Elhadj Gandho Barry, secrétaire général du ministère du Budget, est nommé ministre des Infrastructures et des Travaux publics ;  et Félix Lamah, présenté comme expert en développement organisationnel et conduite du changement, prend les rênes des Transports. Par ailleurs, Louapou Lamah quitte l’Environnement et el Développement durable pour le Commerce, l’Industrie et des PME. 

L’autre petit changement c’est l’éclatement des ministères pour en créer deux nouveaux. Ainsi, Rose Pola du ministère du Commerce atterrit au ministère du Plan et de la Coopération Internationale. Le Plan et la Coopération internationale sont amputés respectivement du ministère des Finances et celui des Affaires étrangères. Le ministère des Transports se libère de celui des Infrastructures qui se nomme désormais ministère des Infrastructures et des Travaux publics.

Le nombre de ministères va de 25 à 27 plus deux secrétariats généraux. Le reste ? Du sur place. Le ministère de la Culture est toujours dernier de la classe et le ministère de la Justice cité premier et toujours gardé par Charles Wright malgré ses pratiques d’apprenti sorcier. Ces pratiques qui sont d’ailleurs la chose la mieux partagée du gouvernement CNRD.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.