Il nous a été donné de constater que certains sites, faisant manifestement une mauvaise lecture de notre communiqué relatif à la rencontre du 09 septembre entre Monsieur le Président de la République et les médias, ont cru comprendre qu’il s’agit d’une conférence de presse. Il n’en est rien et les termes du communiqué sont clairs : « Dans le cadre de la riposte contre la fièvre hémorragique de type Ebola, son Excellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, recevra le mardi 09 septembre 2014 la presse nationale et internationale.

A travers cette démarche, le chef de l’Etat engage une nouvelle bataille qui vise à sensibiliser toutes les couches socioprofessionnelles du pays sur la lutte contre cette épidémie.

Sont conviés à prendre part à cette rencontre prévue à 13 heures au Palais Sékhoutouréya, les Responsables des Organisations de Presse, ainsi que les journalistes accrédités auprès du Bureau de Presse de la Présidence.

Ils sont priés de se présenter le mardi 09 septembre 2014 à partir de 12 heures à la réception du palais Sékhoutouréya pour les formalités d’enregistrement ».

Cette rencontre, qui n’est pas une conférence de presse, fait suite à une autre qui s’est tenue le 2 septembre dernier, entre le Président et les acteurs de la société civile, y compris les syndicats et une autre le 3 septembre 2014 au Palais Sékhoutouréya avec les opérateurs économiques du pays pour inviter les uns et les autres à une forte mobilisation contre la fièvre hémorragique Ebola qui continue à faire des victimes.

C’est dans le même cadre qu’il rencontre demain la presse nationale et internationale. Les médias étant les meilleurs vecteurs dans cette sensibilisation, le Président de la République a tenu à les rencontrer pour faire avec eux le point de l’épidémie et écouter les suggestions et questions d’ordre technique des journalistes dans le cadre de cette sensibilisation.

Conakry, le 08 septembre 2014

Le Directeur 

Moussa Cissé

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici