Rencontré ce mardi à Conakry, nous avons questionné l’honorable Souleymane Keita, député de la majorité présidentielle à l’assemblée nationale, sur la reprise des manifestations de rue annoncée par l’UFDG de Cellou Dalein Diallo.

Cette idées est inopportune selon ce député : « À priori le RPG n’a pas de problème. Manifester est un droit constitutionnel. Et chaque citoyen, chaque formation politique à le doit d’en faire usage. Sauf que nous déplorons le fait que nous soyons dans un contexte de crise sanitaire, donc qui interdit les manifestations pour préserver la santé des populations. Et que ce soit à ce moment-là que des opposants veuillent manifester; et surtout quand on sait que toutes ces manifestations-là se font le plus souvent dans un climat de défiance totale vis-à-vis des forces de sécurité, c’est ce qu’on déplore. Et nous pensons aussi qu’avec la mise en place d’un cadre de dialogue permanent sur l’ensemble des questions liées à la vie nationale ; et que la meilleure façon de s’exprimer était de participer à ce débat et faire valoir ses arguments afin que nous puissions avancer. Car la Guinée a besoin de stabilité pour son développement. Donc pour nous, l’opposition, notamment Cellou Dalein Diallo est dans une mauvaise posture et il est important qu’il revoie sa copie. Parce que je peux vous garantir qu’il ne sera pas en phase avec les Guinéens, avec cette démarche. Nous, on a besoin de la paix pour dérouler le programme que nous avons et qui aujourd’hui fait des fruits incontestablement. »

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com