A 24 heures du double scrutin (législatif et référendaire), la tension monte à Labé, fief du principal parti de l’opposition, UFDG.

Ici, suite à l’appel de manifestations du FNDC, très tôt le matin ; des barricades ont été érigées dans presque tous les quartiers de la ville. Sur le bitume de l’huile de moteur déversée, des pneus brûlés, voilà à quoi ressemblait la ville peu avant 13 heures, heure à laquelle des individus non identifiés ont mis le feu sur le palais de la Kolima situé au centre-ville. L’édifice qui date du temps colonial était parmi les 5 centres de vote retenus pour les élections de ce dimanche.

Pour l’heure, aucune information n’a filtré sur la question de savoir s’il y avait du matériel électoral à l’intérieur. Ce soir il y a eu des accrochages entre de jeunes manifestants et des forces de sécurité au même endroit.

Sam Samoura pour Guinee7.com