Lors de l’assemblée hebdomadaire du RPG Arc-en-ciel, ce samedi 27 avril, au siège du parti, dans la commune de Matoto, Patrick Sény Camara, membre du bureau politique du parti, a tenu son discours sur plusieurs points, dont les rumeurs du « décès » de Hadja Nantou Chérif, les « mensonges proférés par l’opposition » et « la modification de la constitution ».

Il a tout d’abord martelé qu’ « ils ont annoncé le décès d’une brave militante, une grande responsable du parti, Hadja Nantou, que Dieu lui prête vie encore. Qu’ils aient dans la tête qu’ils reverront, inch Allah, Hadja Nantou devant eux, par la grâce de Dieu ».

Tout en poursuivant, par ailleurs, sur la réception du président Alpha Condé par le président ivoirien : « Alors, vous avez entendu, lorsque les Président de la Côte d’Ivoire, ADO, Alassane Dramane Ouattara, a reçu le Pr Alpha Condé, il a salué l’homme d’Etat, le panafricaniste et le champion de l’électricité pour l’Afrique. Je crois que cela est une marque de reconnaissance forte ; puisque même nos opposants qui sont ici, tremblent ici devant Dramane Ouattara, parce que ce sont des petits d’ADO. C’est très clair. Donc, quand ADO reconnait qu’Alpha Condé fait un grand travail pour la Guinée et pour l’Afrique, je crois que nous devons être fiers de cela. C’est pourquoi cette opposition renforce la division en son sein et la volonté à diviser les Guinéens, clame partout qu’on ne doit pas toucher à la constitution. Je crois que cela, c’est insulter et continuer à insulter les Guinéens que nous sommes. Parce qu’aucun de nous ici, n’a été approché pour donner la responsabilité sur cette constitution. On nous dit qu’Alpha Condé a juré là-dessus deux fois ! Mais, il allait jurer sur quoi ? C’est une constitution faite par un CNT signé par un président de la Transition qui n’est même pas chef d’Etat. Relisez le décret. Mais c’est très clair. Il est du devoir du président de proposer une constitution à la responsabilité du peuple de Guinée. Parce qu’en démocratie, seul le peuple est le souverain ».

« Tous ceux qui parlent au nom d’une partie du peuple ont peur d’Alpha, c’est juste le peuple. Pourquoi le RPG n’a pas peur du peuple ? C’est parce que le RPG est dans la vérité et les Guinéens connaissent les turpitudes de ceux-là qui conduisent les destinées farouches de l’opposition. Ils étaient là hier, on nous dit qu’Alpha a dépensé 3 milliards de dollars dans les barrages. Heureusement que Alpha a fait ça. Quand ça ne coutait pas cher, eux, ils ont quitté le gouvernement, millionnaires en dollars ; laissant le peuple dans la pauvreté. C’est cela la vérité », a-t-il avancé.

Il a d’un autre coté énoncé qu’« il est important que les Guinéens comprennent et se ressaisissent. En démocratie, la vérité, c’est moi, c’est toi, ce n’est pas un parti. Aujourd’hui, nous constatons, à travers la Guinée, des groupuscules manipulés qui sont en train de créer et entretenir cette division. Mais le peuple du 28 septembre 1958, dont nous sommes tous issus, un peuple libre par le referendum, répondra par le referendum. Ceux qui ne sont pas contents, les aéroports sont ouverts, les frontières sont ouvertes. Ils peuvent partir, ils reviendront quand leurs rêves se transforment en réalité, alors que nous savons que leurs rêves ne sont rien que des cauchemars pour les Guinéens. On le sait, nous comptons sur la vigilance éternelle du peuple de Guinée, pour répondre à ces forfaitures ».

Enfin, il a déclaré que : « Nous avons demandé au président de la République, c’est notre devoir politique, de corriger le tort fait aux Guinéens. Je rappele d’ailleurs, vous avez suivi les dialogues politiques depuis 2011 jusqu’à aujourd’hui. Je vais vous dire la vérité là-dessus. C’est que l’opposition a compris que la constitution n’est pas applicable. C’est pour cela, ils demandent des solutions consensuelles pour contourner la loi. Si la loi prévoit tout, on ne va pas au dialogue, on applique la loi. Donc, le président de la République a compris aujourd’hui le message du RPG Arc-en-ciel donné au nom du peuple de Guinée et des militants du parti. Quand le président a dit de se préparer à l’affrontement, ce n’est pas la guerre, c’est la guerre des idées. Il faut qu’on soit très clairs. Il n’y a pas de Samson, ici. Le RPG est constitué de citoyens équilibrés, détenant en eux les capacités de dire la vérité au peuple de Guinée et nous dirons la vérité au peuple de Guinée ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici