RFI qui a maille à partir avec le pouvoir de Conakry fait-elle transparaître ce différend lié à l’accréditation de son correspondant à Conakry ? On est tenté de répondre par l’affirmative. Tenant compte de l’information le plus souvent biaisée de la « radio mondiale » à propos de la Guinée.

Ces jours-ci elle n’a cessé d’annoncer la « grande manifestation » de l’opposition guinéenne ce jeudi.  Faute de « grande mobilisation », ce jeudi, RFI vient d’annoncer que « Les forces de l’ordre ont été déployées en masse pour empêcher ces manifestations », ce qui n’est pas faux.

Le hic ? C’est quand la radio sensée être une référence, citant « des sources hospitalière et  des témoins », annonce qu’un « partisan de l’opposition a été tué à coups de matraque, à Conakry ».

Ces « sources hospitalières et témoins » existent-ils ? Car en Guinée, le jeune homme qui aurait succombé suite aux coups de matraques se trouve à Labé, à des centaines de kilomètres de Conakry.

Aziz Sylla