L’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire a bénéficié ce vendredi, du contenu de sept (7) camions remplis de denrées alimentaires de première nécessité, de kits de nettoyage, de matériels de bureaux, hospitaliers, de l’électroménager et plus encore. Il s’agit d’un geste de la communauté Libanaise de Guinée, pour appuyer les capacités du gouvernement guinéen dans le acdre de la lutte contre la pandémie du COVID-19. 

La cérémonie de remise officielle de cette importante contribution s’est déroulée dans l’enceinte de l’hôpital Donka, là où est alitée la plupart des personnes souffrantes de cette maladie.

À cette occasion, le représentant de la communauté libanaise en Guinée, Aly Saadi après avoir souligné que la lutte contre le COVID-19, nécessite la mobilisation de tous, a reconnu les efforts déployés par le gouvernement et l’ANSS depuis l’avènement de cette pandémie en Guinée.

« Cependant, nous estimons que le peuple de Guinée dans son ensemble, toutes les personnes de bonne volonté devraient également être mobilisées, pour accompagner le gouvernement et l’Agence nationale de la sécurité sanitaire ». Selon Aly Saadi : « la communauté libanaise se référant à ces obligations, a mobilisé ses citoyens résidant à Conakry et ailleurs, pour que chaque militant puisse apporter une contribution, modeste soit-elle pour combattre ce virus. C’est cette contribution de la part de la communauté libanaise de Guinée que nous sommes venus remettre aujourd’hui à l’agence nationale de la sécurité sanitaire en espérant que ce matériel, contribuera à faciliter la tâche… »

Le représentant de la communauté libanaise en Guinée a ainsi mis cette occasion à profit pour « lancer un appel à tous les musulmans à l’occasion du mois sacré de ramadan, qui commence d’ailleurs par un jour saint (Vendredi), de prier pour que nous puissions vaincre ce virus ». 

De son côté, le Directeur Général adjoint de l’ANSS Dr. Bouna Yattassaye a fait savoir que ce don couvre beaucoup de domaines de leur lutte, « à savoir, dit-il, la restauration pour les malades qui, à un moment étaient un goulot d’étranglement à Donka ici. Les lits pour les malades qui doivent être hospitalisés… Et à ce même titre, on informe qu’on est en train de monter un autre centre à Kényen où ils (les Libanais, ndlr) sont encore impliqués pour une donation, pour leur participation à la lutte et ces lits vont être montés là-bas aujourd’hui », a ajouté Dr. Yattassaye.

Pour finir, le DGA de L’agence Nationale de sécurité Sanitaire a remercié la communauté libanaise au nom de son directeur général, avant de déclarer : « nous vous rendrons compte sincèrement et fidèlement de tout ce que nous allons utiliser et notamment de votre contribution avec ce don ».

Mohamed Soumah Guinee7.com