C’est à travers le ministère en charge des mines et de la géologie, que la compagnie des bauxites de Guinée (CBG) a procédé ce vendredi à Conakry, à la remise officielle de quatre (4) respirateurs mobiles à l’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS).

Cette cérémonie qui s’est déroulée en présence d’Ahmed Sékou Keita, chef de cabinet dudit département, se place dans le cadre de la contribution de la CBG dans la riposte contre la maladie à coronavirus en république de Guinée.

Après avoir déclaré que cette action fait suite à d’autres que la société a réalisées pour protéger ses employés dépendants et les communautés impactées par leur projet dans les localités de Boké, Gaoual et Télimélé, Souleymane Traoré, directeur de la CBG a identifié cette action comme étant : « le troisième volet de notre intervention. Aujourd’hui, pour une question d’urgence, on a fait l’acquisition de respirateurs qui sont mobiles, qui sont multifonctions, qui peuvent être utilisés dans les hôpitaux et les ambulances pour pouvoir transporter les malades dans les localités.»

Avant de signaler ensuite que : « le volet intervention directe envers les autorités sanitaires guinéennes, on a pour le moment un budget de plus de 150 mille dollars ; aujourd’hui on a plus d’un milliard. Donc d’autres choses viendront, ce n’est certainement pas notre dernière intervention.»

Il a par ailleurs invité les populations à respecter les recommandations des autorités, notamment, les gestes barrières.

Recevant ce don, le directeur général adjoint de l’ANSS, Dr Bouna Yatassaye, a insisté sur l’importance de cet appareil dans la prise en charge des malades du COVID-19. « Vous visez un segment qui est celui du transport du malade, de la maison à l’hôpital, parce que c’est ce qui fait aussi défaut. Quelqu’un qui est en détresse respiratoire à la maison, il faut le transporter sous oxygénation pour l’hôpital, afin de lui donner beaucoup plus de chance. En visant ce segment, vous avez bien visé. C’est un don qui répond à nos besoins» a-t-il apprécié.

Au nom de tout le corps médical et du ministère de la santé, M. Yatassaye a remercié le secteur minier pour sa contribution avant-gardiste dans cette lutte. Et rassurer sur l’utilisation correcte de ces équipements en faveur des malades qui en ont besoin.

Au nom du ministre des mines et de la géologie, son chef de cabinet, Ahmed Sékou Keita, a remercié les partenaires du secteur minier qui, d’après lui ont contribué à hauteur de plus de «30 milliards de francs guinéens».

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com