La rougeole, la méningite et la fièvre Ebola, trois maladies apparues en Guinée depuis fin 2013, ont tué au total 137 personnes sur l’ensemble du territoire national, a appris APA samedi soir de sources sanitaires.

Selon le ministère de la Santé, la rougeole, qui a été détectée en fin 2013, a tué onze personnes sur 5 248 cas enregistrés dans 27 villes de la Guinée.

Pour faire face à cette maladie, Dr Sakoba Keita du ministère de la Santé a indiqué que les autorités sanitaires guinéennes ont organisé une campagne de riposte dans 23 villes du pays.

Quant à la méningite, enregistrée en mars 2014, elle a fait 45 décès sur 467 cas totalisés dans 19 villes, dont les plus touchées sont Siguiri, Mandiana et Kouroussa en Haute Guinée.

Au sujet de la fièvre Ebola, il a été fait état de 81 victimes sur 127 cas détectés. Ensuite, six nouveaux cas répartis entre Conakry et Guéckedou ont été enregistrés.

Cependant, Dr Keita fait parle de ‘’très bonnes nouvelles” avec la guérison de trente malades.

APA

Publicités

Laisser un commentaire