C’est dans les locaux d’une boite de nuit désaffectée, dénommée “Face Club”, qu’un camion remorque et sa charge ont fini leur course, à Yimbaya, dans la commune de Matoto, aux abords de l’autoroute Fidel Castro de Conakry, a constaté Guinee.7com, ce lundi 19 août.

D’après les témoignages reçus de certains témoins sur place, aux environs de 22h, ce dimanche 18 août, le conducteur de ce camion auteur de l’accident et un autre, se dépassant l’un l’autre, à vive allure, auraient remarqué trop tard le rétrécissement de la chaussée, au niveau du lieu dit “Camp carrefour”.

Pour ces nombreux témoins, cette conduite dangereuse est une chose quotidienne chez les conducteurs de camions dans cette zone.

Souhaitant garder l’anonymat, un jeune qui dit avoir suivi l’acte, a expliqué que voyant venir les camions, des vendeuses, dans la précipitation, prises de panique, ont quitté de justesse le trottoir, en reversant de l’huile de friture, qui les a blessées.

L’accident a fait trois blessés, dont une vendeuse d’attiéké, son enfant et une cliente, qui seraient en ce moment admis pour des soins à l’hôpital de l’aviation militaire, témoigne Yahya Bangoura, habitant du quartier.

Avant d’ajouter : « Les victimes sont gravement blessées. Je reviens même de là-bas comme ça. J’ai dit au jeune frère de l’une des femmes et au mari de l’autre, de les veiller jusqu’à l’arrivée des propriétaires du camion, pour la prise en charge des blessés ».

Sur les lieux, un rapide coup d’œil nous a permis de prendre la mesure de l’accident. L’un des panneaux de signalisation indiquant un passage piétons et la protection contre les intempéries d’un kiosque en ont fait les frais.

Propriétaire des lieux, Conté Aboubacar a déclaré : « Au moment où l’accident se faisait, je me lavais et j’ai entendu un grand bruit. Je n’ai même pas pu m’habiller, je suis sorti en courant. Et là, j’ai constaté que le camion est rentré dans la boite ».

Il informe également que : « Nous avons parlé avec les propriétaires du camion ; ils nous ont demandé ce que nous voulions, nous leur avons répondu de prendre en charge le cas des blessés d’abord, et qu’on verrait le reste après ».

A rappeler qu’ayant pris la fuite, le chauffeur du camion reste encore introuvable.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici