Suite aux élections locales, des violences ont éclaté à Conakry et à l’intérieur du pays, le parti au pouvoir, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), a fait, ce samedi 24 février, à son siège, une déclaration lue par son secrétaire administratif, Lansana Komara.

Il a tout d’abord rappelé : « Après la proclamation des résultats définitifs des élections communales du 4 février 2018 par la CENI, qui est l’institution constitutionnelle chargée d’organiser toutes les élections et le référendum, et particulièrement chargée de proclamer les résultats définitifs des élections locales, en République de Guinée, la direction nationale du RPG Arc-en-ciel, note avec satisfaction le bon déroulement des opérations de vote sur l’ensemble du territoire national. »

« Par contre, nous regrettons et condamnons avec vigueur les violences qui ont accompagné la suite du processus électoral, avant et après la proclamation par les CACV des résultats provisoires, notamment à Conakry, Kalinko, dans Dinguiraye. Nous exigeons que les coupables de ces violences et leurs commanditaires soient démasqués et mis à la disposition de la justice pour qu’ils répondent de leurs forfaitures. Nous saisissons l’occasion pour exprimer toute notre compassion aux familles des victimes de ces évènements malheureux ainsi que nos condoléances les plus attristées », a-t-il souligné par ailleurs.

Le secrétaire administratif du parti au pouvoir ajoute : « Le RPG Arc-en-ciel, très soucieux de la préservation de la paix et de la quiétude dans notre pays, lance un appel au calme et à la retenue pour que cessent les violences post-électorales. A nos électeurs, nous leur demandons de ne pas céder à la provocation, car nous devons concourir à la consolidation des nobles acquis obtenus au prix de lourds sacrifices par le peuple de Guinée, dans sa glorieuse marche vers le progrès et le rayonnement de notre chère Guinée. A nos adversaires et alliés, nous pensons qu’ensemble, nous venons d’écrire une page importante de notre histoire commune. Cette communauté de destin nous amène obligatoirement à cultiver l’amour du prochain et de ne prioriser que les voies pacifiques de résolution de nos différends, seul véritable gage du bon vivre en commun. »

Enfin, il conclut : « Nous saluons le professionnalisme de tous les acteurs impliqués dans l’organisation des présentes élections. Cependant, nous invitons l’organe de gestion des élections à tirer des leçons de quelques manquements constatés çà et là, mais qui ne mettent nullement en cause le caractère transparent, crédible et inclusif du scrutin. En attendant le second tour du scrutin pour l’élection des maires et leurs adjoints, constituant l’exécutif communal, qui se déroulera entre les conseillers élus, nous fondons l’espoir d’obtenir le maximum de communes dans les différentes circonscriptions électorales du pays. C’est le lieu de réitérer notre appel à toutes les élues et élus du peuple sur les différentes listes, que notre parti est disposé à gérer avec tous et toutes, les communes de Guinée, dans l’intérêt supérieur de la nation. »

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici