A l’assemblée générale du parti au pouvoir, ce samedi 22 février, des jeunes qui se disent être des anciens militants de l’UFR, ont déclaré les raisons qui les ont poussés à venir au RPG.

Pour la présentation, Hakim Zeze Koivogui, conseiller à la présidence de la République a dit que : «nos frères ont compris que la vérité c’est ici au RPG AEC. Nous avons 189 militants de l’UFR qui ont compris qu’il peuvent venir rejoindre nos frères et sœurs du RPG.»

« Nous tendons la main à tous les Guinéens et Guinéennes à voir la vérité », a-t-il ajouté.

Mamady Condé alias MC, coordinateur du mouvement ‘‘Alpha n’nan nöma’’ (C’est Alpha qui peut), qui aurait attiré ces jeunes a expliqué que son mouvement a pour mission de protéger les «acquis du professeur Alpha Condé».

Avant de signaler : « D’informations en informations, les 5 grands quartiers de Coleah, (coleah abattoir, Coleah Lansebougni, Coleah cité, Coleah imprimerie et Coleah Mayörè) ont compris que ce que l’on disait hier c’était du mensonge. Depuis 3 jours, je n’ai pas dormi. Ils ont jugé nécessaire de démissionner de l’UFR et de venir s’inscrire sur la liste du grand parti de la Guinée, le RPG AEC.»

Au nom de ces jeunes adhérents,  Francely Condé, responsable du mouvement Action citoyenne de Coleah (ACC) et de l’antenne Coleah du mouvement Alpha Nan Nöma, après avoir lancé des “Alan manè” a confirmé que : « Nous venons d’un autre parti qui est sans vison. Vous savez bien à quelle formation politique appartient la commune de Matam (allusion faite à l’UFR). Mais en toute sincérité, Emounöma (ils ne peuvent pas, NDLR).»

«Les raisons qui nous animent vraiment sont : La réélection du Professeur Alpha Condé en 2020, pour lui permettre d’achever ces projets encore au bénéfice de la population guinéenne…», a-t-il entre autres énuméré.

*l’UFR ne peut pas

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités