Le secrétaire général de la présidence, col Amara Camara, a accueilli à son bureau ce lundi matin, les syndicalistes et la direction de la radiotélévision guinéenne (RTG Koloma) pour une concertation sur le mémorandum revendicatif soumis par les travailleurs dudit média.

Au sortir de cette rencontre qui s’est déroulée à Conakry, le secrétaire général de la CNTG, Amadou Diallo, a rappelé le contexte : « C’est tout juste une rencontre bipartite entre le ministre, la direction de la RTG et les deux centrales syndicales avec les structures syndicales à la base par rapport au mémorandum que les travailleurs de la RTG ont soumis à travers leur structure en vue de rencontrer lesdites autorités pour une solution à ce problème qui est déjà posé sur la table. Donc, nous avons reçu de sages conseils de la haute autorité ; demain, il y a une assemblée générale qui est projetée pour faire la disposition de ce qui a prévalu autour de nos différentes entrevues. »

Pour lui l’espoir est permis quant à une sortie de crise. « Nous avons de l’espoir surtout que le chef du département n’est pas encore nommé. C’est possible que dès après la nomination du chef du département que les choses puissent aller pour le mieux », a-t-il ajouté.

« Il n’y aura pas de débrayage. C’est justement pour cette raison que demain une assemblée générale est projetée en lieu et place. Pour que des informations sur le principe soit donné à l’ensemble des travailleurs », a-t-il par ailleurs rassuré.

Quant au directeur de la RTG Koloma, Sekouba Savané, il a affirmé que « c’est une famille qui sort de là. Ça s’est très bien passé ».

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com