Le vice-président et membre du bureau exécutif national de l’Union des Forces Républicaine (UFR), Boubacar Barry, joint par notre rédaction, a salué ce jeudi 13 octobre 2022, l’ordonnance de remise en liberté du secrétaire exécutif de l’UFR, Saikou Yaya Barry, ainsi que son évacuation pour la Tunisie pris par le doyen des juges d’instruction du tribunal de première instance de Dixinn.

« On ne peut que se réjouir et se féliciter de l’issue de ce processus, avec l’implication active de toutes les bonnes volontés, qu’il s’agisse de l’administration, notamment le ministère de la Justice, qu’il s’agisse des médecins qui, en tout cas, ont fait de leur mieux au niveau de l’hôpital sino-guinéen, qu’il s’agisse de la famille politique de Saikou Yaya Barry, à travers le président, monsieur Sidya Touré et toutes les autres bonnes volontés, les avocats aussi », a apprécié Boubacar Barry.

Avant de poursuivre : « Très honnêtement, tout le monde s’est vraiment engagé pour que, dans un processus de course contre la montre, avec des délais très courts on a pu, donc prendre toutes les dispositions judiciaires, administratives et financières pour que cette décision soit prise. Maintenant, nous prions le Dieu tout-puissant de lui permettre de voyager dans les meilleures conditions et d’arriver à destination et qu’il recouvre sa santé. »

Le secrétaire exécutif du parti de Sidya Touré, alité à l’hôpital sino-guinéen depuis quelques jours suite à la dégradation de son état de santé, souffre selon son avocat, entre autres, de céphalées, de flou visuel et vomissements.

Thierno Abdoul Barry pour guinee7.com