Au cours d’une récente sortie, le 2ème vice-gouverneur de la BCRG, ancien membre de l’UFR, Baïdy Aribot a révélé que les différentes nominations dont bénéficient des cadres de l’UFR ont été facilitées par Sidya Touré en personne (président du parti).

L’UFR a, par la voix de son secrétaire exécutif (poste qu’occupait Baïdy Aribot au sein du parti), fait une réaction, mercredi 26 mai.

Selon lui, « c’est du mensonge et puis, on en fait pas un problème. Ils ont décidé d’aller à la soupe, ils sont partis. Baïdy n’est pas une référence d’honnêteté, ce sont des mensonges qu’il avance. Le jour de sa nomination lui personnellement, à 20 heures il était chez Sidya qui n’était pas au courant. Il va en ville, le décret sort, on cherche à l’appeler il avait éteint ses téléphones… Il cherchait même une formule pour dire à son patron qui est aujourd’hui Alpha Condé d’appeler Sidya Touré et lui dire qu’il voulait lui faire une surprise. Comment cela peut être quelque chose d’orchestré par Sidya Touré » ?

Et de poursuivre : « il ne faut pas que l’immoralité arrive à ce niveau de comportement. Même si tel était le cas, de toutes les façons leurs comportements aujourd’hui vis-à-vis de Sidya Touré prouve à suffisance que ce n’est pas son choix. La manière dont on l’attaque, on cherche à l’humilier… Tout cela prouve à suffisance que ce sont des transitaires qui sont venus à l’UFR qui sont de passage.»

Mohamed Soumah pour Guinee7.com