Selon les statistiques, la direction régionale de la santé de Labé occupe la dernière place du classement des régions sanitaires de la Guinée, dans le domaine de l’accouchement assisté, a appris Guinee7.com.

Cette situation était au centre des débats à la direction régionale de la santé de Labé, la semaine dernière. Préoccupé par cette réalité, le directeur régional de la santé de Labé, Dr. Mamadou Houdy Bah, a convoqué une réunion avec les responsables des services de maternité, des centres de santé et certaines cliniques privées de la place. Trouver les causes réelles du faible taux de natalité était l’objectif principal de cette réunion. « Parmi les huit régions de la Guinée y compris Conakry, Labé occupe la dernière place. Nous avons un taux d’accouchement de 33,7 %, contre 41,8% dans la région de Mamou et 96% dans la région de Conakry, si je me limite à ces trois régions. C’est dire que c’est un véritable problème. Mais ça, ce sont des moyennes régionales, nous n’avons pas pris les moyennes préfectorales pour voir quelle est la préfecture de notre région qui influence ce faible taux. Nous avons des structures de santé bien équipées pour faire face à toute éventualité. On vient accoucher dans une structure de santé pour prévenir la mortalité maternelle. Et si une femme accouche dans les mains d’une personne non qualifiée, elle risque de mourir, parce que la personne ne connait pas les éventualités d’une complication », confie le DRS de Labé.

Pour faire face  à cette situation, la direction régionale de la santé de Labé compte mener des enquêtes avec tous les acteurs, afin de trouver les véritables causes qui font que les femmes ne viennent pas accoucher dans les structures de santé. Et si elles ne s’y rendent pas, où accouchent elles ?

L’autre réalité serait que plusieurs femmes doutent de la qualification du personnel dans les structures sanitaires publiques.

Mohamed Samoura pour Guinee7.com   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici