Le ministre de la jeunesse et de lemploi jeune, Mouctar Diallo, a présidé la cérémonie de lancement officiel de la série télévisée CEST LA VIE saison 1. Le lancement a eu lieu à la Blue zone de Kaloum ce mardi 17 novembre, dans laprès-midi avec la projection dun extrait de la série.

Selon les organisateurs, la diffusion de cette série à la télévision nationale vise à sensibiliser les jeunes et adolescents sur la santé sexuelle et les adultes pour réduire la mortalité maternelle, néonatale et infantile. Cest pourquoi le ministre Mouctar Diallo a laissé entendre , « le contenu éducatif nest plus à démontrer au regard de la pertinence des thématiques traitées à travers les différents épisodes qui composent… Et une série qui est en conformité avec les valeurs et coutumes africaines ».

« La problématique de la santé des adolescents et jeunes constitue de nos jours une préoccupation majeure des Etats et des gouvernements africains. Cela se justifie par le fait que malgré les multiples efforts consentis par les Etats et leurs partenaires en terme dinformation, déducation et de services, bon nombre dadolescents et de jeunes restent encore confrontés aux problèmes de santé. Ces problèmes ont pour noms : les grossesses non désirées, les mariages forcés et ou précoces, les infections sexuellement transmissibles y compris le VIH/Sida, la consommation abusive du tabac, de lalcool et autres stupéfient, les violences basées sur le genre y compris lexcision », a fait savoir le ministre Mouctar Diallo.

Par ailleurs, Mouctar Diallo, estime que le problème de santé des jeunes doit être le problème de chacun et de tous car, pour lui, « la santé de léconomie dun pays dépend largement de la santé de sa jeunesse qui représente la couche active sur laquelle repose le développement de tout pays ». Cest pourquoi prenant la mesure de cette réalité, le ministère de la jeunesse et de lemploi jeune, sest résolument engagé « dans la mise en oeuvre des actions concrètes en terme dinformation, déducation et doffre de service en vue de mieux répondre aux besoins des adolescents et des jeunes de notre pays ».

La réalisation cette série a été facilitée grâce au soutien financier du fond des nations unies pour la population (UNFPA), le fonds français par le biais de MUSKOKA et lUNICEF.

Bhoye Barry pour guinee7.com
00224 628 705 199