Le Conseil national des Organisations de la Société Civile pour la Démocratie et le Développement de la Guinée (CNOSC- DDG), dirigé par Salmana Diallo invite le peuple de Guinée à se mobiliser massivement pour le vote du 1er mars prochain.

“Le CNOSC- DDG demande à l’ensemble des citoyens guinéens d’aller retirer leurs cartes d’électeurs et d’aller voter le 1er mars. Pourquoi ? Pour renouveler l’Assemblée nationale. Le mandat des députés a expiré depuis fin 2018, donc 2019 a été année or mandat”, a déclaré Salmana Diallo président du CNOSC- DDG, ce mardi 25 février à la maison de presse à Kipé.

“Qui a décidé d’aller aux élections ? Qui a refusé d’aller aux élections ? Ce n’est pas notre problème. Notre problème c’est que la population guinéenne a besoin des députés légitimes et légaux. La population guinéenne a besoin de cultiver l’esprit d’alternance », a-t-il renchéri.

Pour se rassurer de la crédibilité des élections, le CNOSC-DDG annonce que 253 personnes sont déployées pour faire de l’observation dans certaines préfectures de Guinée et quelques communes de Conakry. 50 autres personnes sont déployées pour la médiation entre les citoyens en cas de menace.

Sur le retrait de l’organisation internationale de la francophonie (OIF) du processus électoral en cours, Salmana Diallo est catégorique : “l’OIF a trompé le peuple de Guinée.”

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités