Confrontés à une pénurie criarde d’eau potable, les habitants du quartier Hafia 2, dans la commune de Dixinn à Conakry, se talonnent encore devant l’unique forage de leur zone, dans le but de se procurer de cette denrée devenue rare dans cette localité, a constaté l’AGP.

Comme le témoigne cette pathétique image, des jeunes filles et garçons, mères de familles et célibataires forment, chaque jour que Dieu fait, une longue file d’attente, à la devanture de la concession du propriétaire du forage.

Visiblement lasse, une mère de famille nous a confiés : «Nous ne finirons jamais de prier pour cet homme qui nous a tirés du marathon nocturne. N’eut été sa bonne foi, on aurait parcouru tous les recoins du quartier en quête d’eau potable, devenue depuis des années, une denrée rare dans ce quartier. Si les autres faisaient comme lui, on aurait parlé moins du gouvernement dans nos réclamations…»

Malgré la longue queue, la civilité des chercheurs et chercheuses d’eau, permet à chacun de rentrer chez soi avec une récolte satisfaisante, soutient-on.

A noter, que ces femmes passent plusieurs heures pour voir leurs seaux remplis d’eau bien filtrée.

Source : AGP