Le président Alpha Condé a reçu vendredi, Ségolène Royal, présidente de la COP21, ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat. “Mettre en action l’initiative sur les énergies renouvelables en Afrique”, une des conclusions de la COP21, et qui bénéficie d’un financement de 10 milliards de dollars sur quatre ans, est le principal motif de la visite de Mme Ségolène Royal en Guinée.

Après sa rencontre avec le président guinéen, la ministre de l’environnement française, a déclaré : «Je suis très honorée d’être à côté du Président que j’ai rencontré à la COP21. Je suis venue ici dans le cadre des visites dans certains pays africains, de m’arrêter à Conakry où j’avais été invitée par M. le Président. Parce que c’est un pays tout à fait remarquable dans son engagement pour la Conférence de Paris sur le climat. D’ailleurs, il suffit seulement de voir lorsque nous survolons le pays, les mangroves qui sont restées, la verdure. Ça, c’est tout à fait remarquable. C’est aussi en quelque sorte ici le château d’eau de toute l’Afrique de l’Ouest, on le disait un instant. Donc avec une potentielle hydroélectricité très importante et un engagement très fort que j’ai apprécié lors de la COP21. J’apporte aussi le salut amical du Président français qui est aussi très reconnaissant au Président et à l’ensemble des pays africains de s’être engagés pour la COP21. Alors que l’Afrique est un continent qui subit très douloureusement le réchauffement climatique notamment avec la désertification qui n’en est pas responsable. Donc l’initiative pour les énergies renouvelables qui étaient décidés par les chefs d’Etat et de gouvernement africains. Et que le soutien de la France en particulier et la COP21 nous obligent pour avoir les résultats. Et aujourd’hui où j’ai la responsabilité et l’honneur de présider la COP, je fais ces visites pour identifier les points d’appui qui vont permettre d’obtenir les résultats le plus rapidement possible pour que les populations voient qu’après la COP21, les décisions concrètes sont prises et que les 600 millions Africains qui n’ont pas accès à l’électricité, puissent accéder à l’électricité grâce aux énergies propres. Donc c’est formidable, parce que c’est un défi à relever, mais aussi une formidable chance à saisir. C’était l’objet de ma visite. Merci M. le Président de m’accueillir et encore merci de tout ce que vous avez fait à la Conférence de Paris sur le climat.»

Bily Camara pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici