La coordination nationale du FNDC s’est retrouvée ce vendredi 11 février 2022 avec plusieurs de ses antennes locales au siège de sa coordination à kipé. A l’issue de la réunion, le coordonnateur national, Oumar Sylla Foniké Mangué a annoncé l’envoi prochain des missions auprès des antennes locales.  « Nous avons décidé de dépêcher des missions à l’endroit de chacune des antennes pour aller parler avec les antennes à la base, pour trouver des voies et moyens afin de pouvoir redynamiser le mouvement, puisque nous comptons continuer ce combat pour la mémoire des victimes », a-t-il dit.

Avant de poursuivre en ces termes : « Dans cette rencontre, les camarades qui ne sont pas trop dans l’esprit de la coordination nationale aujourd’hui, certains étaient présents ici puisqu’ils ont compris que la coordination nationale, son combat a toujours été ce combat pour la démocratie, nous avons dit que le combat continue jusqu’à la victoire finale. La victoire finale c’est le retour à l’ordre constitutionnel. »

L’autre sujet débattu par Oumar Sylla face aux médias, c’est le cas de présumé détournement dont se serait rendu coupable la coordination nationale. « Ce qu’on pourra demander à ceux qui accusent la coordination de donner des preuves qui montrent effectivement que ce qu’ils disent existe. Mais à ce que je sache, le FNDC est un mouvement citoyen, un mouvement de masse, nous connaissons tous combien de fois de façon farouche nous avons mené ce combat, si c’était pour de l’argent, nous n’allions pas mener ce combat », a conclu Foniké Mangué.

Thierno Abdoul Barry pour Guinee7.com