Les honorables mme Yansané Bintou Touré, Abdoulaye Kourouma et Boubacar Diallo, ont été « radiés » du groupe parlementaire « Alliance Patriotique » pour entre autres « indiscipline » et « rébellion ».  Pour Abdoulaye Kourouma, ils ne sont pas fautifs de ces actes. Au contraire, c’est El Hadj Mamadou Sylla et les autres députés du groupe qu’il qualifie d’être de la même famille qui sont fautifs de ces faits.

« M. Sylla et sa famille, ont parlé de l’indiscipline, l’indiscipline c’est de délocaliser, c’est-à-dire une réunion administrative dans le cadre idéal pour un lieu qui ne sied pas c’est-à-dire un lieu qui ne concerne pas l’administration. C’est eux qui ont déplacé les réunions du groupe parlementaire au domicile de M. Sylla. J’apprends à M. Sylla que l’Assemblée a doté des bureaux et les a équipés pour que nous tenons les réunions des députés à l’enceinte de l’Assemblée, pas dans une famille. S’il y a eu de l’indiscipline, c’est eux qui sont indisciplinés administrativement dans ce sens », a déclaré, l’honorable, Abdoulaye Kourouma, ce jeudi 15 juillet, à la Maison de la presse.

Et de poursuivre, « ils ont parlé encore de rébellion dans leur lettre. Moi, je ne vois pas quelqu’un plus rebelle que celui qui s’oppose à l’application de la loi. La loi est simple, la loi dit que le bureau doit être renouvelé chaque année. Nous nous demandons que le bureau soit renouvelé. On dit non, on ne renouvelle pas le bureau. Une famille qui s’oppose à l’application de la loi, je crois qu’ils sont plus rebelles que n’importe qui. Parce que ce sont les lois de l’Assemblée, il faut aussi comprendre que s’il y a rébellion c’est eux qui s’opposent à l’application de la loi que je considère comme des rebelles dans ce sens ».

« Après avoir menti et manipulé nos collègues, vous voulez (El Mamadou Sylla, ndlr) arracher (des privilèges) encore pour votre famille ? Si vous avez échoué dans les affaires ce n’est pas en politique que vous allez vous enrichir. Il faut faire doucement, la politique a des principes », a-t-il ajouté.

Avant de conclure : « puisque nous trois nous n’avons pas accepté d’être membres de son cabinet (de chef de file de l’opposition, ndlr), donc, nous sommes contre la famille Sylla donc, il faut trouver des moyens contre nous… »

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199