La cellule de communication de l’UFR, a annoncé ce matin que son leader, « Sidya Touré a quitté Conakry ce matin 13 juillet 2020, par un vol spécial affrété par l’État ivoirien pour prendre part aux funérailles du Premier Ministre Ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, décédé le 8 juillet dernier, à Abidjan ». Une manière de louer la « grandeur » de Sidya.

Sur les réseaux sociaux, certains doutent du fait que l’avion ait été affrété par l’Etat ivoirien.

Nous avons voulu en savoir plus en contactant une source de l’Aéroport  de Conakry. Selon notre source, l’avion, un Embraer CL 60, appartient à la compagnie Elite Aviation. « Nous, la compagnie nous a demandé l’autorisation d’atterrir pour transporter M. Sidya Touré. C’est lui qui a commandé nulle part dans les documents que la compagnie nous a adressés, l’Etat ivoirien n’est mentionné », indique notre source.

Par ailleurs, si l’avion qui a transporté Sidya ce matin a été effectivement affrété par l’Etat ivoirien, ce serait une grande exception. Car « l’Etat ivoirien dispose d’une flotte basée sur le Groupement aérien de transport et de liaison (GATL). Je le vois mal louer un avion avec un privé pour transporter son invité », doute un cadre de l’administration guinéenne qui a ses habitudes à Abidjan.

Focus de guinee7.com