Jusque-là seul le président Alpha Condé occupait le terrain de la précampagne. L’opposition elle, se battait dans la rue pour une cause sans aux issues incertaines : la révision du chronogramme électoral de la Céni. Les leaders de l’opposition commencent-ils à se rendre compte de l’erreur du casting ? Le moins qu’on puisse dire est que de plus en plus le discours change. La méthode aussi. Au lieu de se faire interner par les hommes du Colonel Bafoe, patron des opérations de la police, suite à des manifestations illégales, tout porte à croire qu’ils deviennent plus réalistes et pensent conquérir l’électorat.

En tout cas, selon la cellule de Communication de son parti, Sidya Touré, Président de l’UFR, a bravé la pluie ce mardi matin, 9 juin 2015 pour rencontrer les femmes vendeuses du marché de Bonfi. « Le Président de l’UFR dans sa volonté et son souci de mieux connaitre les problèmes et difficultés auxquels les femmes de Guinée sont confrontées dans les marchés a tenu à se rendre dans ce marché. Voir le leader de l’UFR auprès d’elles, cela a rassuré les femmes vendeuses qui ont automatiquement entonné des chants pour Sidya Touré. On pouvait entendre : Sidya Touré tu es notre Président, Sidya Touré tu es l’homme qu’il faut pour la Guinée, tu es le seul qui connais nos préoccupations », a rapporté l’UFR.

Selon le parti, avant de quitter les lieux, Sidya «a apporté d’utiles conseils aux femmes afin de se prémunir contre l’épidémie d’Ebola en cette période hivernale ».

Aziz Sylla