Sidya Touré dans une vidéo publiée hier soir a invité les Guinéens à se mobiliser pour « une seconde libération de notre pays comme nous l’avons fait en 1958 (date à laquelle la Guinée s’est libérée du joug français, NDLR) ».

Le hic dans cette communication ? Le leader des Républicains ne parle pas de son lieutenant Badra Koné, qui fait la lutte à ses côtés à la Blé Goudé et qui, selon plusieurs médias, a été arrêté hier en début d’après-midi.

Alors question : Sidya en faisant un black-out sur le cas Badra Koné ne voulait-il pas saper le moral de la troupe ? ou l’a-t-il simplement abandonné. De toute façon, pour le moment, l’appel de l’ex haut représentant d’Alpha Condé n’a pas été entendu.

Focus de guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire