Présidant la réunion hebdomadaire de son parti ce samedi, l’ancien Premier ministre et ex-haut représentant du chef de l’État a demandé à ses militants et sympathisants de prendre part aux opérations d’enrôlement récemment lancées par la CENI. Ce, non pas pour les élections législatives prévues au mois de février prochain, mais pour la présidentielle tant attendue de 2020.

 ‘‘Les élections (législatives) qui se préparent là, seul Dieu sait comment ça va se terminer, parce qu’on connaît déjà la décision de certaines personnes… mais en tout cas la présidentielle se tiendra en 2020 sans la participation d’Alpha Condé… Donc quoique leur machine ne fonctionne pas très bien, allez-y vous faire recenser afin que vous soyez dans le fichier. Pas pour ces élections-ci (législatives), mais pour la présidentielle, parce que ça fait 4 ans qu’il n’y a pas eu de recensement’’, a-t-il recommandé en langue Soussou.

Plus loin, le président de l’UFR (Union des Forces Républicaines) a dénoncé la réduction de la période consacrée à ce processus d’enrôlement qui, selon lui, au lieu de 25 jours devrait s’étendre sur au moins 3 mois.

« Et pendant la même période, ajout-il, le président de la République est en campagne à travers le pays. On fait recensement ou bien on fait campagne. Non seulement le processus a été raccourci, mais en même temps, ils sont en campagne ».

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités