Répondant à la question de savoir, s’il passera officiellement le témoin au nouveau haut représentant du chef de l’État, Sidya Touré (ancien occupant de ladite fonction) a, au micro de nos confrères de la radio Espace, révélé que Claude Kory Kondiano n’est pas son successeur direct dans cette fonction. Chose qui, jusque-là était méconnue du grand public.

Selon le leader de l’Union des Forces Républicaines, “on a nommé un autre haut représentant après mon départ hein ! Mon ami Alhassane Condé a été nommé après moi… c’est que…peut-être c’était secret” !

Parlant de sa perception de la fonction du haut représentant du chef de l’État, l’ancien Premier ministre estime que “quel que soit le poste qu’on te confiera au côté du chef de l’État, l’objectif c’est vraiment d’en donner une certaine rentabilité pour aider à la gestion de la plus vertueuse de l’économie du pays, des situations économiques…”.

“Mais, poursuit-il, le problème c’est que vous ne pouvez pas travailler avec Alpha Condé de quelle que manière que ça soit. Je l’ai bien écrit dans ma lettre de démission, il n’y a rien à faire. Moi j’ai proposé des tas de dossiers qui ne sont jamais passés. Quand j’entends les gens crier à Kankan pour protester contre le manque d’électricité, on avait un projet avec la Côte d’Ivoire en 10 mois, on avait toute cette zone qui était électrifiée 24 heures sur 24. Kankan, Kérouané, Mandiana jusqu’à Yomou”.

Par ailleurs, Sidya Touré a souhaité bon vent à Claude Kory Kondiano qu’il dit connaître très bien, avant de conclure en ces mots : “pour le reste, avec Alpha, il n’y a pas de solution”.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.