Après plusieurs jours de confinement à sa résidence privée, pour l’empêcher de prendre part aux manifestations projetées par le FNDC (Front National pour Défense de la Constitution), le leader de l’UFR (Union des Forces Républicaines) a présidé l’assemblée générale de son parti, ce samedi 19 octobre.

Après avoir fait observer une minute de silence par ses militants et sympathisants, à la mémoire des personnes tuées lors des manifestations qui ont secoué le pays au cours de la semaine, Sidya Touré a invité les siens à se mobiliser pour une série de marches pacifiques la semaine prochaine.

L’ancien premier ministre a d’abord souligné que le FNDC a donné un temps de répit depuis jeudi à travers une journée ville morte, pour, dit-il, “laisser les gens faire leurs achats, parce qu’ils avaient commencé à se plaindre qu’il n’y a pas de manger”.

“Lundi, les femmes disent qu’elles vont faire une lettre pour demander une marche pacifique, pour qu’on ne puisse pas tirer sur leurs enfants et qu’on ne puisse pas maltraiter les femmes dans les quartiers’’, a annoncé Sidya. 

‘‘D’ailleurs ce n’est pas une autorisation, la loi guinéenne dit que c’est une information, donc les femmes vont donner une lettre d’information et elles vont sortir”, a annoncé l’ex-haut représentant du chef de l’État.

“Nous aussi, poursuit-il, nous allons faire la même lettre pour jeudi, nous allons mettre en marche pacifique 200 à 300 mille guinéens, pour leur montrer qu’ici là, c’est contre le troisième mandat. Et on va demander que la même chose soit faite partout à l’intérieur du pays. Donc la marche pacifique nationale aura lieu le jeudi sur l’autoroute bien sûre’’. 

Et d’ajouter : “s’il (le gouvernement) nous laisse en paix, il n’y a aucun problème… les militants marchent et ils rentrent chez eux, mais ils (manifestants) vont montrer que nous sommes les plus nombreux ici… Donc préparez-vous le mercredi pour les femmes et jeudi, la marche pacifique nationale, si le gouvernement veut que ça soit pacifique.”

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire