Face aux journalistes, ce mercredi 12 décembre, dans la salle Mohamed Koula Diallo, de la Maison de la presse, à Coléah, le président de l’Union des forces républicaines (UFR), Sidya Touré, s’est exprimé sur plusieurs sujets, dont celui de l’installation des points armés (PA) dans la ville de Conakry.

Sur la question, il déclare que : « Les PA, on a dit que c’était pour une période. J’ai dit à quelqu’un que Napoléon a dit qu’on peut tout faire avec les baïonnettes, sauf s’asseoir dessus. Les PA donnent une impression d’un pays qui est complètement sous contrôle militaire, ce n’est pas une bonne chose. Si  un moment donné, on a voulu calmer quelque-chose avec ça, cela ne doit pas être  permanent, ça doit être largement temporaire, pour que nous revenions à une situation, encore une fois, de concertation. Qu’est-ce qu’on veut ? Il faut qu’on se mette d’accord avec ceux qui ne sont pas d’accord, pour que nous puissions bâtir la Guinée. Sinon, qu’est-ce que nous allons faire ? On ne peut pas dire qu’on a mis les PA, et le problème est résolu ; on a rien résolu du tout. Le dialogue, les discussions, le respect des engagements font partie de ce que nous devons faire pour aller de l’avant. D’accord, on a mis ça, cela s’est calmé, mais il est temps de réfléchir à une solution alternative, qui ne consiste pas à avoir des militaires partout dans les quartiers, ça ne sert pas à grand-chose ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici