Accueilli en fanfare par ses militants au siège de son parti, ce samedi 15 juin, avec des slogans comme « à bas le 3ème mandat » ou encore « Amoulanfé », le président de l’Union des forces républicaines (UFR) a solennellement remercié ses partisans pour leur engagement sur le terrain dans le cadre de la lutte contre le projet de nouvelle constitution et celui d’un éventuel mandat de plus pour Alpha Condé. Cette occasion a également été mise à profit par Sidya Touré pour tirer, une fois de plus, à boulets rouges sur le régime Alpha Condé.

Selon le leader de la 3ème force politique du pays, « pendant ces 4 dernier mois en république de Guinée, vous avez montré au sein de notre parti, ce que vous êtes capables de faire. Vous avez pris votre part dans le combat de la génération de maintenant… notre parti a démontré partout, en apportant son soutien à la société civile, que ce soit au palais du peuple le 8 mars (journée internationale des femmes), que ce soit à Coyah, à Dubréka, à Tanènè, à Boffa, à Boké et à Kindia, que vous êtes un parti vivant ».

« Vous avez, poursuit-il, hissé très haut les valeurs de la démocratie, mais surtout la volonté de faire progresser notre pays. Vous avez dit non au troisième mandat et il n’y a pas quelqu’un qui s’est autant battu que vous depuis le début de cette affaire. Ceux qui inséraient leur valoir ou je ne sais quoi, sont aujourd’hui obligés de se retirer et de dire que les choses ne se passent pas comme prévues. On nous avait dit que le peuple va trancher, mais quand ils ont vu le peuple, ils disent maintenant qu’il faut passer par la force… la vérité est que le peuple n’est pas avec eux, le peuple de Guinée est contre le 3ème mandat sous toutes ses formes ».

Pour terminer, l’ex-haut représentant du chef de l’État a déclaré : « Notre peuple a compris d’où viennent les malheurs de nos familles, ces malheurs-là viennent du régime d’Alpha Condé… donc le troisième mandat c’est notre ennemi. »

Mohamed Soumah pour Guinee7.com   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici